absurdement


absurdement

absurdement [ apsyrdəmɑ̃ ] adv.
• 1549; de absurde
D'une manière absurde. Il s'est absurdement conduit.

absurdement adverbe De façon absurde.

⇒ABSURDEMENT, adv.
D'une manière absurde :
1. Encore faut-il, pourtant, que cela ne dégénère pas trop ouvertement en folie. Encore faut-il, quand on abuse, même le plus absurdement, qu'on puisse feindre au moins d'avoir été trompé.
G. CLEMENCEAU, L'Iniquité, 1899, p. 380.
2. — O Georges, combien nous avons été tous les deux ridicules! Cela fait pitié! Voilà que nous nous étions absurdement fiancés afin d'être mari et femme, comme s'il y avait encore une place pour nous entre les hommes.
P. CLAUDEL, L'Otage, 1911, III, 2, p. 286.
3. ... comme précisément j'étais très faible, n'ayant rien mangé depuis cinq jours, et ne me tenais plus en main, j'ai absurdement, vainement et incroyablement exagéré la prévalence de mon exécution sur celle de C.
A. GIDE, Journal, 1929, p. 950.
4. Ses yeux d'une humidité lumineuse et hagarde, son visage livide, endormi en une sorte de détente sereine lui donnaient un air de langueur et presque de bonheur vague, absurdement déplacé, invraisemblable et un peu fou.
J. MALÈGUE, Augustin ou Le Maître est là, t. 2, 1933, p. 344.
Stylistique — Absurdement, qui s'applique aux domaines du raisonnement, de la parole et de l'action, est relativement rare; la lang. commune lui préfère bêtement, idiotement, stupidement, ou même la périphrase d'une façon absurde. Détaché en tête de phrase, il prend volontiers une valeur expr. :
5. On comprend la passion désespérée avec laquelle il étreint l'enfant adoptif. Absurdement, il veut l'enlever.
R. ROLLAND, Beethoven, t. 1, 1903, p. 187.
Dans qq. rares ex. l'adv., qui s'applique habituellement à un défaut, est associé à une qualité (poussée à l'excès) et exprime alors une attitude délibérément à contre-courant :
6. Elle désirait même qu'il l'accompagnât à l'office religieux : mais il était si absurdement sincère qu'il ne voulait plus mettre les pieds dans une église, depuis qu'il ne croyait plus.
R. ROLLAND, Jean-Christophe, L'Adolescent, 1905, p. 332.
7. Et c'est pourquoi, au contraire de ce que croient ceux que je n'aime pas, et qui ne me jugent que sur mon non-amour pour eux, je suis quelqu'un de fidèle, d'absurdement fidèle :seulement c'est à ceux que j'aime, et non à ceux que je n'aime pas, que je suis absurdement fidèle.
H. DE MONTHERLANT, Le Démon du bien, 1937, p. 922.
Dans l'ex. suivant, par le rapprochement expr. de 2 termes antinomiques (oxymoron), l'adv. colore d'une nuance péj. un adj. traditionnellement laud. :
8. Pourquoi, au lieu de continuer à vivre en garçon, s'était-il précipité si jeune dans un mariage absurdement raisonnable?
S. DE BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 347.
Prononc. :[].
Étymol. ET HIST. — 1549 (R. ESTIENNE, Dict. françois-lat. : absurdement, absurde, inepte).
Dér. de absurde; suff. -ment.
STAT. — Fréq. abs. litt. :70.

absurdement [apsyʀdəmɑ̃] adv.
ÉTYM. 1549, R. Estienne; de absurde.
D'une manière absurde. || Se conduire absurdement. || Parler, répondre absurdement. || Il s'est absurdement trompé. || Être absurdement honnête, raisonnable (dans une circonstance qui commanderait de ne pas l'être).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • absurdement — Absurdement, adverb. acut. Absurde …   Thresor de la langue françoyse

  • absurdement — (ab sur de man, ou, suivant la prononciation réelle, ap sur de man) adv. D une manière absurde. Il a raisonné absurdement. Il a absurdement raisonné. •   Il était ridicule d augmenter le conseil, déjà absurdement nombreux, SAINT SIMON 509, 242.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ABSURDEMENT — adv. D une manière absurde. Raisonner, parler absurdement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ABSURDEMENT — adv. D’une manière absurde. Raisonner, parler absurdement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • deman — absurdement accommodement accoudement amendement avidement bombardement candidement chambardement chaudement commandement cupidement débordement débridement délardement embrigadement emmerdement entendement exondement fadement fondement… …   Dictionnaire des rimes

  • Endlösung der Judenfrage — Shoah  Pour les articles homophones, voir choix, Choa et Shoa. Destruction du …   Wikipédia en Français

  • Extermination des Juifs — Shoah  Pour les articles homophones, voir choix, Choa et Shoa. Destruction du …   Wikipédia en Français

  • Génocide des Juifs européens — Shoah  Pour les articles homophones, voir choix, Choa et Shoa. Destruction du …   Wikipédia en Français

  • Génocide des juifs — Shoah  Pour les articles homophones, voir choix, Choa et Shoa. Destruction du …   Wikipédia en Français

  • Génocide juif — Shoah  Pour les articles homophones, voir choix, Choa et Shoa. Destruction du …   Wikipédia en Français